Mots-clefs

, ,

omelette
Entre le lundi 9 février 2015 et le vendredi 13 février 2015, deux menus « végétariens » seront proposés, cette semaine, aux enfants des écoles de la ville.
Etonnant pour une institution qui se refuse à proposer un menu végétarien par semaine

Essayons de décrypter tout cela.

Depuis maintenant quelques mois, le SIVU (syndicat intercommunal pour la restauration collective pour les deux villes de Bordeaux et Mérignac) propose aux enfants des écoles maternelles et élémentaires, aux centres de loisirs, aux personnes âgées, ainsi qu’aux employés municipaux, un menu végétarien, une fois par mois.
Clairement affiché, en vert sûrement pour la note écolo, il permet un positionnement très développement durable auprès des familles.

Or depuis que le SIVU propose un menu végétarien, cet organisme reste sur une confusion entre « végétarisme » et « végétalisme« .

C’est ainsi que le jeudi 12 février, un menu dit « végétarien » comme tous les mois, sera proposé: Riz et Ratatouille, (donc sans viande, sans sous-produits d’animaux terrestres ou marins, mais aussi sans œufs, lait ou miel) donc végétalien.
Seuls les desserts dérogeront à la règle du végétalisme avec fromage et lait.

Pourtant, un jour avant, le mercredi 11 février, le menu sera lui aussi végétarien avec omelette, haricots verts fromage et compote.
Cependant, cette fois, le SIVU ne l’affichera pas comme menu végétarien: sûrement à cause des oeufs de l’omelette…

Sur les 8 semaines de la plaquette des menus, 4 repas sont végétariens, soit 1 repas tous les quinze jours.
En proposant deux repas végétariens en une seule semaine, Le SIVU nous prouve qu’il serait possible d’aller plus loin et d’offrir un repas végétarien par semaine, sans que cela choque qui que ce soit.

Publicités