Mots-clefs

, ,

A Bordeaux, l’arrivée des vélos dans la ville pose encore problème à certains.

IMG_1988

Car si la progression de la petite reine est incontestable depuis quelques années; au quotidien, cela ne se fait pas sans opposition et sans conflit.
Que cela soit en conseil de quartier, dans les rues ou sur les trottoirs, la bicyclette n’est pas encore totalement la bienvenue.
Et les oppositions sont tenaces.
Chaque centimètre gagné par les deux roues, provoquent grincements de dents et rejet immédiat.
Il faut dire qu’on ne change pas aussi rapidement les mentalités dans une ville qui a longtemps privilégié le tout-auto à tout autre mode de déplacement, où la voiture reste encore le mode de déplacement privilégié des Bordelais.
C’est ainsi que piétons et automobilistes ont bien du mal à partager leur territoire.
Et comme sommeille toujours en chacun de nous, un piéton ou un automobiliste, mais plus rarement un cycliste, les soutiens aux deux roues restent donc très minoritaires.

C’est ainsi que la toute nouvelle piste cyclable à contre sens de la rue judaïque a tout de suite fait débat.
Aussitôt tracée: 300 signatures contre, elle est déclarée définitivement « dangereuse » par les pétitionnaires.
En tête, bien entendu les commerçants de la rue concernée qui voient leurs clients notamment empêchés de stationner devant leur commerce.
Mais le plus inquiétant dans cette histoire et de voir l’élue du quartier Bordeaux centre défendre avec aussi peu de conviction cette nouvelle piste cyclable. Laurence dessertine, a en effet déclaré dans le journal Sud ouest:
« Et si cette piste cyclable, qui n’est peut-être pas le meilleur des projets de la Ville, irrite autant de monde, alors nous ferons machine arrière. Après tout, cette piste n’est que de la peinture ».

Courage, freinons!
IMG_1986
Heureusement cette petite phrase a aussitôt fait réagir les internautes et, depuis une pétition est en ligne, cette fois-ci pour défendre cette nouvelle voie cyclable.
https://www.change.org/p/alain-juppe-laurence-dessertine-maintenez-la-piste-cyclable-rue-judaïque?hc_location=Ufi

Pas simple de changer les choses et les habitudes…
Espérons tout de même que l’espoir affiché par l’association vélocité se réalisera. Il est effectivement écrit dans leur blog: Nous souhaitons remercier élus et techniciens qui ont osé mettre en oeuvre ce projet sensé et tourné vers l’avenir. »
Un avenir que Mme Dessertine est prête, semble-t-il, à effacer dès la première opposition des riverains.

Publicités