Mots-clefs

, , , ,

IMG_1022

Face à l’entrée du parc Bordelais, l’Avenue Carnot déroule sa longue allée de marronniers.

Bien à l’abri de leur ombre salutaire, les belles demeures bourgeoises bénéficient de larges trottoirs qui devraient permettre une déambulation apaisée pour tous.

Pourtant les nombreuses familles, venant à vélo pour profiter du Parc Bordelais trouvent difficilement leur place. Car dans ce petit coin très prisé de Caudéran, rien de prévu pour sécuriser les déplacements des cyclistes du dimanche.

IMG_1024

Ceux-ci sont simplement invités à partager l’espace de la rue avec les automobilistes. Pas d’espace dévolu à la petite reine et donc pas de bande cyclable pour se sentir en sécurité.

Alors qu’il serait largement possible de tracer une piste pour les vélos sur le trottoir comme cela se fait ailleurs: à la Bastide, le long du cimetière de la Chartreuse,… Il semble que la municipalité préfère laisser les conducteurs indélicats stationner sur les trottoirs de l’avenue Carnot, qui servent ainsi régulièrement de  parking.

IMG_1026

En effet, depuis maintenant des années, quotidiennement,  une file  de voitures sur les trottoirs empiète l’espace urbain, réduisant ainsi la place  pour les piétons et les vélos.

IMG_1023

Les riverains de l’avenue Carnot semblent donc bénéficier d’un laisser faire bien étonnant de la part d’une parole municipale qui semblait vouloir partager la rue et réduire  l’usage de la voiture au profit des déplacements doux. 

Publicités