Mots-clefs

, , , , ,

photo-article

Mardi 15 novembre 2015, le quotidien Sud Ouest signale rue Chevalier dans le quartier St Seurin Fondaudège, une borne à verre qui déborde et regrette que des riverains indélicats continuent à déposer leurs bouteilles autour de cette borne plutôt que de repartir chez eux avec.

Ce geste éco-citoyen devient pour ce journal « populo-pollueur ». Il est même indiqué comme « bassement sale et irréfléchi ». C’est un point de vue.

Il aurait peut être été utile que le journaliste creuse plus en amont et cherche à savoir la raison pour laquelle régulièrement les bornes à verre de ce quartier débordent sur les trottoirs.

Un petit tour sur le site de Bordeaux Métropole lui aurait permis de mieux se rendre compte de la difficulté que connaissent les habitants de ce secteur pour recycler leur verre usagé. http://www.bordeaux-metropole.fr/Vivre-habiter/Gerer-ses-dechets/Bornes-de-collecte-du-verre

Si sur le site de la  collectivité, il est indiqué qu’une borne pour 600 habitants est installée sur le territoire bordelais, il semble que certaines zones d’habitats soient moins bien loties que d’autres.

D’autre part, ce chiffre est assez étonnant sachant qu’en mai 2016, éco-emballage parlait d’une borne  de verre pour 840 habitants sur l’agglomération.

Rappelons que  la norme nationale est d’une borne pour 500 habitants. Bordeaux Métropole, « territoire zéro déchets » est donc encore loin de l’exemplarité.

C’est du reste tout le centre ville qui compte tenu de la forte densité de la  population devrait connaître une augmentation de ses bacs de tri pour le verre.

On voit du reste clairement, sur cette carte,  que justement le secteur de la rue Chevalier (rue de Caudéran- rue de Turenne) est peu couvert en bornes de  verre.

carte-borne-verre

 

Depuis maintenant plusieurs années, la municipalité et Bordeaux Métropole annoncent un renforcement du dispositif.

Eco-emballage annonçait déjà en mai 2016,  l’installation d’au moins 56 bornes sur la ville de Bordeaux pour rattraper le retard.

Il semble que cela traîne encore quelque peu sur Bordeaux centre et explique parfois le ras le bol de ses habitants qui font eux l’effort en faveur du recyclage du verre.

Sur le même sujet:

https://ecolobordeauxblog.com/2016/03/21/a-bordeaux-on-ne-depasse-pas-les-bornes/

/https://ecolobordeauxblog.com/2015/11/22/triez-triez-il-en-restera-toujours-quelque-chose/

 

Publicités