Étiquettes

, , ,

menu-vegetarien

Tous les mois, le SIVU (syndicat intercommunal pour la restauration collective de Bordeaux et de Mérignac) qui confectionne les repas pour  les cantines et crèches de ces deux villes propose un menu végétarien.

C’est dans l’air du temps,  cela fait du bien à la planète et en matière de communication,  cela permet surtout aux maires de démontrer qu’ils sont sensibles à l’environnement.

Pour cette nouvelle période scolaire, sur quatre semaines les élèves mangeront,  pas un , ni deux… mais trois menus végétariens! 

Le 9 février, le 23 février et le 1° mars , trois menus végétariens sont en effet programmés.

menu-vegetarien-2

vegetarien-menu

Etonnant, non?

Pourtant un seul menu, celui du premier mars,  est signalé comme végétarien et donc marqué en vert. Les autres,  ne sont pas étiquetés comme tels.

La raison est certainement  à chercher du côté du SIVU qui ne veut peut être pas trop froisser les parents (payeurs) en affichant trois menus végétariens en quatre semaines, ou encore se mettre à dos le lobby des éleveurs.

Dommage car c’était l’occasion pour le SIVU de démontrer qu’il est possible de se passer de viande dans les repas, même collectifs, et de proposer de nouvelles saveurs aux enfants.

Car l’offre d’une alimentation végétarienne en collectivité permet tout d’abord de rappeler son intérêt en terme de santé: en augmentant la consommation de fruits et de légumes, on diminue notamment  les apports en graisses saturées tout en augmentant les apports en fibre.

Mais l’offre d’une alimentation végétarienne en collectivité a surtout une vertu pédagogique, en éveillant une population moins sensible à cette question et en faisant la démonstration qu’il est possible de manger équilibré et varié sans viande, ni poisson.

A Paris, les cantines du dix huitième arrondissement servent déjà des repas sans viande deux fois par mois. A Saint Etienne, les élèves peuvent même manger végétarien tous les jours…

Il est donc possible d’aller beaucoup plus loin que cet unique  repas végétarien par mois.

Le SIVU vient (sans le vouloir?… ) de le démontrer, il lui faut juste aujourd’hui simplement l’assumer pleinement.

 

 

 

Publicités