Mots-clefs

, , , , , , , ,

enquête publique Bordeaux

Bordeaux est une ville en mouvement  mais depuis quelques temps, un vent de contestation souffle sur notre métropole. Des projets, des réalisations ou des décisions sont régulièrement contestés par des citoyens, qui sortent pétitions et recours sur tout ce qui bouge…

Malgré enquêtes publiques, réunions d’information, concertations,… comment expliquer ces nombreuses contestations dès qu’une décision politique est prise? 

La question de la démocratie locale est bien au coeur de ces oppositions.

BHNS, Tramway, fermeture de pont, réfection de place, aménagement urbain, permis de végétaliser, … et même projet d’aquarium ont provoqué, ces dernières semaines, une levée de signatures à tout va. A croire que les élus prennent seuls leurs décisions…

Or ceux ci aiment à rappeler qu’ils « co-construisent » avec les habitants les projets votés et validés par les instances politiques. Malgré cela des riverains résistent et tentent d’alerter l’opinion publique par voie de pétition ou de recours au tribunal administratif.

Alors ces concertations et ces enquêtes publiques sont-elles aussi bien réalisées que cela? Comment expliquer ces levées de boucliers dès qu’une décision politique est prise?

On constate tout d’abord que malgré une large information des habitants par voie de presse, affichage en mairies et sur les lieux impactés, sur les réseaux sociaux, sur les panneaux d’information électroniques,…  les habitants ne se bousculent pas pour donner leur avis par écrit.

Autant les réunions d’informations font le plus souvent le plein, autant les registres des enquêtes publiques sont peu remplies. Car si les habitants semblent aimer débats, controverses, oppositions frontales, polémiques,… se déplacer pour donner son avis ou même écrire sur les sites mis en ligne par les collectivités se relève plus difficile pour la plupart de nos concitoyens.

Sur l’aménagement de la place Gambetta à Bordeaux, seulement 42 personnes et une seule association de riverains se sont exprimées dans le registre d’enquête. Les avis étant partagés sur le fait de couper ou non les marronniers, aussitôt la décision prise de les supprimer, cela a entrainé en  4 semaines la signature de plus de 3000 signatures  contre le projet.

Sur l’enquête publique du tracé du BHNS qui reliera la gare St Jean à St Aubin du Médoc, on ne dénombre que 221 contributions individuelles et 14 relevant d’associations sur un dossier qui impacte pourtant plusieurs communes de la métropole. (Bordeaux, Saint Médard en Jalles, Le Haillan et Saint Aubin du Médoc).  Concernant ces contributions, celles-ci étaient aussi très partagées: 65 avis favorables (dont 43 de résidents de St Aubin du Médoc) et 93 avis défavorables (dont 55 avis venant de Bordeaux Centre). Malgré cela la commission d’enquête a approuvé la déclaration d’utilité publique. Depuis, un recours déposé par un collectif de riverains de Bordeaux a obtenu du tribunal administratif la suspension momentanée du projet de trambus…

Ces exemples entrainent souvent le sentiment chez les habitants que  les « dés sont pipés » et que les commissaires enquêteurs ne sont là que pour justifier des décisions déjà prises en amont. L’enquête publique apparait comme la caution démocratique de travaux ou d’aménagements déjà entérinés par les collectivités. Du coup, les riverains s’expriment peu,  estimant, peut-être à tort, que « les jeux sont faits ».

La puissance publique doit certainement chercher d’autres moyens pour inciter les habitants à participer et à exprimer leurs avis.

Les pétitions sont peut être un de ces  moyens, quand on voit le succès actuel de celles en cours sur Bordeaux…

Petite revue, non exhaustive, sur le seul site « Change.org » , des pétitions les plus récentes (depuis septembre 2017) sur Bordeaux. Sur le site, plus de 250  y sont recensées …  (Les quelques pétitions ci-dessous sont rangées par nombre de signatures, au jour de la publication de cet article.)

Pétition Alerte au BHNS:  275 signatures https://www.change.org/p/bordeaux-métropole-alerte-au-bhns

Pétition pour un permis de végétaliser à Bordeaux Métropole: 340 signatures https://www.change.org/p/bordeaux-m%C3%A9tropole-un-permis-de-v%C3%A9g%C3%A9taliser

Pétition pour arrêter la chasse aux étourneaux: 408 signatures  https://www.change.org/p/monsieur-alain-juppé-arrêtez-la-chasse-aux-étourneaux-à-bordeaux

Pétition pour la fermeture définitive du pont de pierre au trafic auto: 1946 signatures https://www.change.org/p/alain-jupp%C3%A9-pour-la-fermeture-d%C3%A9finitive-du-pont-de-pierre-au-trafic-auto

Pétition pour sauver les marronniers de la place Gambetta: 3014 signatures  https://www.change.org/p/fdd-ne-laissez-pas-couper-les-marronniers-de-la-place-gambetta

Pétition contre le projet d’aquarium à Bordeaux: 51 023 signatures https://www.change.org/p/stephan-de-fa%C3%BF-p%C3%A9tition-contre-le-projet-d-aquarium-%C3%A0-bordeaux

Pour aller plus loin sur le dossier BHNS: http://gironde.gouv.fr/content/download/34945/245905/file/Rapport%20de%20la%20CE.pdf

Publicités