Étiquettes

, , , , , , , , ,

Velos arceaux

L’arrivée de 1000 vélos supplémentaires dans l’espace public est toujours une bonne nouvelle  sauf peut être en matière de stationnement…

Déjà qu’à Bordeaux, les cyclistes se plaignent régulièrement du déficit d’arceaux à vélos dans le centre ville, cette arrivée massive de vélos à emprunter, sans station pour les y déposer (free Floating) contrairement à leur cousin le VCub, ne va certainement pas améliorer la situation.

En 2015, la ville de Bordeaux comptabilisait moins de 6000 arceaux sur son territoire. Rajoutez 1000 vélos en stationnement d’un coup dans les rues de Bordeaux et le problème explose.

Les 100 000 euros par an prévus dans le cadre du plan vélo 2017-2020 pour le développement des arceaux vélo devront certainement être revus à la hausse si la collectivité veut rapidement éviter l’engorgement (déjà effectif) sur la ville.

D’autant qu’afin d’éviter, les  désagréments qu’ont connu les premières villes ayant inauguré ce système de vélo en libre-service, Bordeaux Métropole et l’opérateur, la société Indigo du groupe Vinci, se sont entendus sur une charte de bonne conduite.

Stationnements  sauvages et comportements anarchiques  seront scrupuleusement surveillés par l’opérateur et même réprimés par une  » liste noire  » pour les mauvais élèves.
Les utilisateurs sont donc appelés à ranger ces vélos du mieux possible dans la ville.
Si les Bordelais suivent donc à la lettre les préconisations de l’opérateur, cela va sérieusement coincer sur certaines zones d’arceaux, déjà sensibles, du centre ville.
velo trottoir
Et aussi sur les trottoirs… Car le fait de ne pas avoir la nécessité d’accrocher ces vélos à du mobilier urbain va aussi tendre les relations avec les  piétons et les personnes à mobilité réduite qui risquent d’apprécier moyennement la réduction de leur espace .
Les nombreuses récriminations en conseil de quartier à l’encontre des vélos ne sont pas prêtes de s’arrêter…
La société Indigo s’est d’autre part engagée auprès de la mairie à respecter le périmètre Unesco. Sur le papier, les vélos ne peuvent théoriquement stationner sur les zones classées patrimoine de l’Unesco (Miroir d’eau. Cours de l’intendance,…)
pas certain que tous les utilisateurs de l’application soient vraiment informés et respectent donc cette règle...
Publicités