Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , ,

Bordeaux stationnemnet

Si vous cherchez des renseignements sur le stationnement à Bordeaux, sur les tarifs, sur les emplacements de ces parkings ou encore sur le nombre de places en voirie, le site de Bordeaux Métropole n’est pas forcément le plus performant pour vous fournir ces données en un seul clic… http://www.bordeaux-metropole.fr/search?q=parkings

Pourtant d’autres métropoles ont regroupé ces informations sur une seule et même page d’accueil, ce qui permet  à l’usager qui souhaitent des informations d’avoir une vision plus claire de l’offre exacte de stationnement sur sa ville. Sur leurs sites, les villes de Nantes ou Strasbourg, par exemple, proposent  tarifs des stationnement, plans et chiffres, en un temps record.

A Nantes, le regroupement des différentes offres sur le territoire sur le site de la Métropole à le mérite de la clarté. https://www.nantesmetropole.fr/medias/fichier/1710-tableau-synthese-tarifs-2018_1513588744896.pdf?INLINE=FALSE

Nantes

Nantes

On peut ainsi savoir qu’à Nantes, le stationnement payant dans le centre-ville  compte 14 680 places sur voirie réparties en 2 zones, zone rouge et zone jaune (voir carte). Chiffre auquel il faut rajouter 14 parkings en ouvrage  (6 979 places), 13 parcs en enclos (1 414 places) et 58 parkings relais (7 418 places)

https://www.nantes.fr/home/a-votre-service/fiches-pratiques/stationnement/les-zones-de-stationnement-payan.html

Strasbourg

Strasbourg

Même constat pour Strasbourg, https://www.strasbourg.eu/stationnement-payant, 

où le site recense facilement en cœur de ville les 13 900 places payantes proposées sur voirie, les 716 places en zone bleue, les 10 000 places en parking public ou encore les      3 100 places en parking relais.

Alors à Bordeaux, pourquoi est-ce aussi compliqué?

Pour obtenir des informations sur l’offre de stationnement, il faut prendre son temps et surtout savoir jongler entre les sites des différents partenaires qui gèrent le stationnement sur Bordeaux Métropole. http://www.bordeaux.fr/ebx/pgPresStand8.psml?_nfpb=true&_pageLabel=pgPresStand8&classofcontent=presentationStandard&id=132200

Au moins quatre opérateurs publics et privés se partagent la gestion des parkings et des places de stationnement en voirie.

Alors comment ça marche sur Bordeaux ?

Bordeaux

Bordeaux

Urbis Park, société privée, gère le stationnement en voirie et cinq parkings : André Meunier (323 places) , Bourse-Jean Jaurès (1692 places),  Salinières (408 places), Tourny (950 places) soit 3373 places en centre ville, auxquels il faut rajouter le  Market Bastide (158 places) et le Market St Jean (137 places) https://www.urbispark.fr/parkings_et_voiries/bordeaux

La Société des Grands Garages Parkings de Bordeaux, société anonyme d’économie mixte locale, est détenu à hauteur de 65.14% par la Ville de Bordeaux. La SEM Bordeaux Métropole Aménagement (27.35% du capital social) et la Chambre de Commerce et d’industrie de Bordeaux (2.1 %) sont les deux autres principaux actionnaires.  La société exploite actuellement trois parkings par délégation de la Ville de Bordeaux : Victor Hugo, 712 places, Alsace Lorraine, 128 places, Allées de Chartres, 395 places. (soit au total, 1235 places en centre ville)   http://sggparkingbordeaux.fr/site/index.php

PARCUB, régie de stationnement de Bordeaux Métropole (anciennement Communauté Urbaine de Bordeaux) gère  16 parkings d’une capacité de plus de 8 300 places réparties pour l’essentiel sur Bordeaux: Centre commercial Mériadeck (1363 places), Front du Médoc (1144 places), Gambetta (515 places), Pey Berland (688 places), République (421 places), Rue Lhôte (106 places), Cité mondiale (712 places), Victoire (455 places) 8 Mai 1945 (466 places publiques, 260 places privées), soit 6130 places en centre ville.  Mais aussi à la périphérie : Bergonié (64 places privées), Croix de Seguey (40 places privées), Porte de Bordeaux (724 places), Saint Jean (512 places), Barrière du Médoc (132 places), Charles De Gaulle (290 places), Pessac Centre (355 places) http://www.parcub.com

Dernier opérateur, Indigo (ex Vinci-park) gère  les Grands hommes (447 places), Camille Julian (338 places), soit 785 places en centre ville, ainsi que Pellegrin (2376 places), Gare St Jean (738 places) et Ars Belcier (474 places) https://fr.parkindigo.com/parkings/bordeaux-france

C’est donc à peu près 11 523 places de parking en ouvrage qui sont proposées en centre ville.

Pour le le stationnement en surface et le stationnement résident, c’est silence radio sur le nombre de places de stationnement. Pas de chiffres, ni sur le site de la ville, ni sur celui de Bordeaux Métropole.

La mairie de Bordeaux est pourtant responsable des zones de stationnement, des tarifs et des abonnements résidents ou professionnels, même si elle a décidé de déléguer à deux sociétés privées, la gestion du stationnement .

Easy park,  s’occupe des stationnements résidents https://bordeaux.easypark.net

et Urbis Park des horodateurs, du contrôle du paiement sur voiries et des contestations éventuelles. https://www.urbispark.fr/parkings_et_voiries/bordeaux/maison_du_stationnement_urbis_park

Au final, pas toujours simple de s’y retrouver avec tous ces différents opérateurs…. Peut être la raison pour laquelle, il soit si difficile d’obtenir une information claire et chiffrée en un seul clic sur le stationnement à Bordeaux.

Publicités