Étiquettes

, , , , , , , ,

Brazzaligne

Le nouveau quartier Brazza sera bientôt lancé. Une fois le rapport de la commissaire enquêtrice remis, suite à l’enquête publique environnementale sur le projet d’aménagement, le préfet pourra décider d’accorder ou de refuser l’autorisation environnementale sollicitée par Bordeaux Métropole.

https://ecolobordeauxblog.com/2019/04/02/brazza-brazzaville/

En attendant cette décision, la Brazzaligne, une des particularités de  ce futur quartier Brazza, suscite l’intérêt.

Ancienne ligne de chemin de fer d’où arrivaient les trains de marchandises pour  l’ancienne gare d’Orléans, gare ferroviaire et routière de Bordeaux Bastide, cette ligne démarre au niveau de l’allée Serr, coupe Bordeaux Bastide et le bas-Cenon pour finir aux portes du vieux Lormont.

L’idée est d’aménager une coulée de verte qui fera plus de 3 kilomètres de long tout en préservant les aménagements ferroviaire existants. Cela sous entend végétaliser la plateforme où passent les rails et les caténaires et planter différentes essences sur les talus bordant la voie.

Cet aménagement, construit sur le modèle de la highline à New York ou la coulée verte René Dumont à Paris, offrirait plus de 7 hectares supplémentaires d’espaces verts à Bordeaux et permettrait de relier les 40 hectares du parc de l’Ermitage à Lormont.

La Métropole aménage donc cet axe ferroviaire, encore utilisé épisodiquement par la SNCF et par les Grands Moulins de Bordeaux,  tout en gardant la possibilité d’y faire circuler un possible transport en commun et de relier ainsi Bordeaux à Lormont.

Compte tenu du futur quartier Brazza qui verra l’arrivée, sur ce secteur, de plus de 9000 nouveaux habitants sans compter les futurs 8 000  à 10 000 habitants de Bastide Niel, on peut s’interroger sur le choix de la collectivité de reporter l’arrivée de ce transport collectif à une date incertaine. D’autant que la circulation automobile sur ce secteur commence, aux heures de pointe, à poser sérieusement problème…

Bastide vue du ciel

Pour ce qui est de l’aménagement de cette ceinture verte, on peut aussi regretter que cette végétalisation s’arrête juste avant les quais de Bordeaux, devant la résidence Crous, coeur de Bastide (voir photo).  Bordeaux Métropole n’a semble-t-il pas envisagé de faire coïncider le Parc de l’Ermitage , la Brazzaligne et le Parc des Angéliques. Pourtant en végétalisant  l’allée  Serr toute proche permettrait de réaliser cette  jonction naturelle et d’offrir  un formidable corridor vert à la rive droite.

Publicités