Étiquettes

, , , , , , , ,

Budget participatif

En 2019, la ville de Bordeaux s’est donc enfin engagé dans un processus de budget participatif. Doté d’un budget de 2,5 millions d’euros, les bordelais sont actuellement appelés à voter pour leur projet préféré.

418 propositions, qui devaient aborder le thème du développement durable, ont été déposées.  133 ont été retenues par un comité composé d’élus et d’habitants tirés au sort. A la fin du mois de mai, à la suite du vote des Bordelais, les projets qui auront le plus de voix seront réalisés par la ville de Bordeaux .

https://budgetparticipatif.bordeaux.fr/project/budget-participatif/selection/vote

Quelles sont ces propositions citoyennes?

Ces projets peuvent être regroupés globalement en trois grands groupes.

Le pôle écolo. 

Dans ce chapitre, on retrouve toutes les idées de la mouvance écolo : poulaillers(7), potagers(3), ruches(3), composteurs(10),végétalisation des toits(2), nichoirs(4), cendriers(2), jardin pédagogique(1), frigo solidaire(1), boîte à dons(4), abri à vélos(5) et surtout un grand classique, la végétalisation de l’espace publique, rues ou places avec pas moins de 13 projets !

Le pôle convivialité.

Ici, entre sport, santé et jeunesse, les projets proposés veulent réaménager la ville en accueillant au mieux les Bordelais. Il semble ainsi que les riverains des places ou parcs attendent plus d’équipements à thèmes : jeux pour enfants(1), tennis de table(3), équipements de sports(4), échecs(3), Pétanque(2), skate(2), Basket(1), pistes à bosses(1), mur d’escalade(2),parcours santé(4) et même une tyrolienne(1)!

Mais la convivialité n’est pas oubliée avec tables et poubelles(4), Barbecues(2), bancs(3), casiers(1), fontaine à eau(1), kiosques à musique(2), salles(2) et parcours pour chiens(2).

Le pôle aménagement.

Un grand nombre de propositions se proposent aussi de réaménager la ville ou soumettent l’idée de mieux prendre en compte la gestion du quotidien : voies publiques(6), places(10), énergie(2), gestion des déchets(4), éducation du public sur différents thèmes(4), arts(3).

Au final, ce portrait de ville esquissé grâce à ces propositions interroge.

A la lecture de ces propositions, il semble en effet que la proximité et le vivre ensemble soient les grands oubliés de ces dernières années. Malgré les conseils de proximité, les conseils de quartier, les maires de quartier et les membres des commissions permanentes, certains projets proposés interpellent sur les aménagements réalisés sur le terrain.

Pourquoi ce besoin de végétalisation, de nature, de convivialité, de sport et de santé n’ont pas été plus vite pris en compte par la municipalité? Sans ce budget participatif, combien d’années encore les Bordelais auraient-ils dû attendre pour voir leurs envies réalisées?

Aujourd’hui, grâce à cette consultation, la mairie a une belle photographie des espoirs et des rêves de ses habitants. Même si, sur les 133 propositions, peu seront mises en place compte tenu de l’enveloppe budgétaire, la future équipe municipale, qui gagnera les élections en 2020, sait, dès aujourd’hui, vers quoi tendre pour satisfaire les attentes des Bordelais. 

A lire aussi:

https://ecolobordeauxblog.com/2019/01/16/democratie-petit-a-petit/

Publicités